frnlendeites

Edito Fleurines et Vous N°112 de janvier février 2020

Philippe Falkenau

Fleurinoises, Fleurinois, chers amis,
Ce n’est pas sans une certaine émotion et vous le comprendrez volontiers, que j’aborde ce dernier édito de mes mandatures. Dans le format du Fleurines & Vous que vous connaissez bien, c’est déjà le 112ème éditorial que je vais signer aujourd’hui, non sans avoir une sincère pensée pour les équipes municipales qui depuis tant d’années, œuvrent chaque mois pour vous proposer cette « fenêtre » sur l’actualité de notre village. La fréquence mensuelle proposée est réellement unique pour une commune de notre taille. Retenez simplement qu’à l’échelle de notre Communauté de communes, seule la ville de Senlis publie un mensuel municipal avec cette fréquence, mais avec des moyens de conception et de construction qui sont sans commune mesure avec les nôtres.

A l’occasion de cet ultime exercice de communication, je m’autorise un rapide inventaire des projets et réalisations qui ont jalonné les trois mandats qui viennent de s’écouler. Ces éléments représentent pour moi comme pour mes équipes, la preuve concrète de l’envie et de l’énergie que nous y avons consacrées et dont nous sommes fiers.

Je commencerais naturellement par l’école avec, rappelons-nous :
La réalisation du plateau sportif, du préau de l’école, la réfection des toitures, mais également, le changement de tout le mobilier et la mise en place des outils numériques. Nous avons également, à côté de ces éléments matériels, instauré le financement des classes découvertes, de même que celui de la classe orchestre.

Plus largement et en écho aux demandes des parents d’élèves, nous avons totalement réaménagé la rue de la Vallée, en installant le dépose-minute.
En accompagnement de ces aménagements, nous avons œuvré pour créer des services qui semblent désormais naturels mais qui n’existaient pas il y a peu :
• Le périscolaire,
• La halte-garderie
• La cantine pour les élèves de maternelle
• L’étude surveillée
• Les cours de natation (à la piscine de Senlis).
Sur le plan de l’urbanisme, j’ai agi durant ces trois mandats pour que nos écoles ne ferment jamais aucune classe. Nous savons à quel point il serait difficile de réouvrir une classe alors que les instances centrales de l’Education Nationale ont fait le choix depuis Amiens ou Paris de « réduire la voilure ». Sans la création de nouveaux logements, jamais nous n’aurions été en capacité de préserver notre effectif de classes.

Les constructions en cours (rue du Général de Gaulle et Allée du Moulin) et le corpus de notre prochain PLU, répondent toujours à cet objectif.

En matière d’infrastructures, je vous épargne toutes les actions menées en matière de réaménagements de voiries et de trottoirs, d’enfouissement de réseaux… mais il me semble aussi important de souligner toutes les actions que j’ai initiées et réalisées pour les infrastructures sportives :
• Les cours d’aquagym et les cours de natation dans notre piscine d’été
• La réalisation du nouveau club house de la pétanque
• La rénovation des courts de tennis, tant intérieurs qu’extérieurs
• La rénovation de l’éclairage de la salle des sports et du dojo
• La création de notre city stade
• La mise en place de tables de ping-pong extérieures

Au niveau des grandes réalisations, nous avons mené à terme le projet de la nouvelle salle des associations et nous avons pu l’inaugurer en octobre 2018 sous le nom de Firmin Declercq. Depuis, cette salle a montré toute son utilité et chacun en apprécie le confort, que ce soit pour la pratique des activités associatives, les événements culturels ou encore les diverses manifestations communales.

Côté sécurité, nous ne fûmes pas en reste puisque nous avons mis en place :
- La vidéo protection avec 6 caméras à travers le village,
- Le dispositif voisins vigilants
Enfin, nous avons renforcé la défense incendie, en mettant en place des cuves de stockage.

Pour ce qui relève de notre environnement et de la limitation de notre empreinte énergétique, nous avons remplacé une bonne partie des ampoules classiques de l’éclairage communal par des LED, bien moins énergivores que les précédentes. Nous avons accompagné cette démarche par l’installation de variateurs d’intensité pour limiter celle-ci autant que possible.

Concernant l’eau potable, la compétence de la commune a été transférée au SIBH qui a réalisé de nouveaux captages qui offrent désormais à tous de l’eau potable (bien que ferrugineuse ces derniers temps). Les derniers branchements plomb de la commune ont également été supprimés au cœur du village.

J’oublie sans doute mille et une réalisations, mais je souhaite profiter de cette tribune pour saluer très sincèrement tous ceux sans lesquels toutes ces réalisations n’auraient jamais pu voir le jour :
- en premier lieu, les 42 conseillers municipaux qui m’ont épaulé durant ces trois mandats,
- bien entendu, tout le personnel communal sans lequel, rien de tout cela n’aurait été possible puisqu’ils font tous « Fleurines au quotidien »,
- et tous ceux que j’ai oublié dans cet inventaire et qui ont participé de près ou de loin, à notre seul et unique objectif : faire de Fleurines « un endroit où il fait bon vivre ».

Sachez simplement que notre village et toutes les belles personnes qu’il m’a été donné de rencontrer pendant ces différents mandats, resteront à jamais dans mon cœur.

Une page se tourne désormais pour ma part, mais en aucun cas pour Fleurines. Je forme sincèrement le vœu que notre village puisse prospérer par la volonté de tous et grâce à la mobilisation d’équipes municipales aussi dynamiques que celle que je quitte avec ce mandat.

Bien amicalement,
Philippe Falkenau

Catégorie :