Dossier : Une gestion optimisée et durable des espaces verts communaux.

Le printemps et l’été sont les saisons les plus chargées en matière d’entretien des espaces verts.

Tout comme le patrimoine bâti façonne l’identité d’un territoire, le soin apporté aux espaces verts et la végétalisation des espaces publics participe fortement à la qualité de vie de chaque citoyen.

123espacesverts02

Son rôle est tout aussi important dans la protection de la biodiversité que dans la gestion de la ressource en eau. L’équipe municipale a donc adopté une nouvelle approche du fleurissement communal, dans le cadre d’une gestion différenciée de ses espaces verts.

Les objectifs
Pour prendre les bonnes décisions en termes d’aménagements de ces espaces, il est essentiel d’avoir une connaissance fine de notre patrimoine végétal, en distinguant les zones de tontes et les surfaces plantées.

L'objectif premier du fleurissement est bien entendu un embellissement de l'espace public grâce à la beauté, aux formes et aux couleurs des plantations.

Le fleurissement permet également une reconquête urbaine de la biodiversité, notamment par les abeilles, en choisissant des fleurs particulièrement mellifères. Par ailleurs, le fleurissement peut être un acte durable associé à une gestion adaptée de ces espaces en minimisant l'emploi de pesticides, l'arrosage et le désherbage.

Pour favoriser une trame verte et durable sur l’ensemble de la commune, nous recherchons la simplicité dans les aménagements, et ne gardons les points de fleurissement en plantes annuelles qu’aux endroits stratégiques.

Les moyens mis en œuvre
Les moyens matériels utilisés conditionnent l’efficacité d’exécution des tâches d’entretien. C’est pour cette raison que la commune s’est dotée d’une nouvelle solution d’arrosage : une cuve sur remorque routière de 1 000 litres, à laquelle est raccordé un tuyau d’arrosage de 25 mètres.
Pour tracter cette dernière, un nouveau véhicule utilitaire est également venu remplacer l’ancien à bout de souffle.
Ces nouveaux outils simplifient la vie de nos services techniques et optimisent l’arrosage de nos parterres fleuris, car bien arroser, ça s’apprend !

123espacesverts06

La nouvelle citerne d’arrosage

Et en termes d’apprentissages, la commune souhaite vivement développer la formation professionnelle de ses agents, ces derniers étant partie prenante à ce sujet.

En misant sur les compétences de notre personnel technique, nous favorisons leur évolution. De nombreuses formations sont proposées chaque année sur les espaces verts : taille et entretien des arbustes, conception et réalisation de massifs, élaboration d’un plan de fleurissement...

L’un de nos agents, Benjamin, a d’ores et déjà entamé une formation en élagage, qu’il approfondira très prochainement.

123espacesverts01

Le labyrinthe créé dans l’espace vert près du city-stade

La tonte
La tonte est une activité qui mobilise beaucoup de temps sur la commune. C’est la raison pour laquelle nous avons externalisé une partie de cette dernière vers l’un de nos prestataires. Il est effectivement nécessaire de prêter attention aux fréquences d’intervention et aux hauteurs de coupe pratiquées. Plus on coupe court, plus on stimule la repousse !

Il nous a également paru judicieux de favoriser une gestion de prairies fleuries naturelles.

A ce titre, un parcours ludique a été créé, sous forme de labyrinthe, conférant à notre terrain de plein air un visage qu’on ne lui connaissait pas. Petits et grands profitent déjà de ce parcours original au cœur de la biodiversité, car de très nombreux oiseaux et pollinisateurs se sont rapidement appropriés ces espaces.

Ces pelouses fleuries limitent ainsi les tontes et favorisent cette biodiversité.

Les arbres
Quant aux arbres, une bonne gestion est de mise : il faut s'assurer du bon état de ces derniers et détecter, suffisamment à temps, les arbres susceptibles de devenir dangereux. Cette visite phytosanitaire doit être effectuée par un spécialiste et non par une entreprise. C’est pourquoi, à cet égard, la municipalité a établi une convention avec l’ONF.

123espacesverts04

L’utilisation des produits pharmaceutiques (pesticides) fait l’objet d’un contrôle drastique depuis l’application de la loi Labbé de 2014 modifiée par la loi sur la transition énergétique et la croissance verte de 2015. Leur usage est depuis interdit aux personnes publiques pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades et voiries accessibles ou ouverts au public. Un arreté de 2021 étend définitivement cette interdiction aux lieux qui bénéficiaient jusque-là d’un régime dérogatoire tels que les cimetières et terrains de sport.

Soucieux de mettre en place une gestion différenciée et écologique des espaces verts communaux, nous avons fait le choix d’abandonner l’usage des produits phytopharmaceutiques sur le territoire de notre village. C’est ainsi que vous aurez pu observer la nature reprendre ses droits sur des espaces jusque-là contrôlés par des produits chimiques polluants tels que le glyphosate, la fameuse substance active que l'on retrouve notamment dans le Roundup. Une substance toxique pour l'environnement et pour l'homme, classée « cancérogène probable » par le centre international de recherche sur le cancer (CIRC). C’est dans cette logique que nous demandons à chacun d’entretenir son trottoir.

Toutefois, en dehors des plantes invasives qu’il faut maitriser, les mauvaises herbes ou adventices qui poussent ici et là et se retrouvent plus visibles qu’auparavant n’ont rien d’un déchet ou d’une saleté. Il nous faut donc retrouver un regard sain sur la nature et arracher manuellement ou mécaniquement les herbes et végétaux qui nous perturbent ou les laisser se développer…

Pour le cas du cimetière qui reste un lieu très minéral où traditionnellement tout doit être très propre et entretenu avec rigueur, dans lequel le végétal n'a que très peu de place, il est quasi impossible d'empêcher les adventices de pousser à travers les fissures des pierres ou de pénétrer le gravier, aussi dense soit-il…

Nous avons sollicité le PNR pour mener une étude paysagère sur notre cimetière.
Cette étude a pour objectif la préservation de l’environnement (par la suppression de l’usage des pesticides) et l’embellissement de ces lieux de recueillement par leur végétalisation, et la mise en valeur du patrimoine existant.

Aussi, deux démarches sont en cours :
- Une opération de désherbage projetée avec le Hérisson d’Halatte en septembre pendant l’opération Hauts-de-France propres (le weekend du 12 septembre).
- Une étude paysagère pour la végétalisation du cimetière engagée avec le PNR afin de laisser plus de place au végétal dans cet espace singulier de notre village.

123espacesverts03

123espacesverts05

123espaceverts07

C’est à nous de nous réconcilier avec la nature en lui permettant d'entrer dans ces zones « interdites » et la laisser se développer, tout en la maîtrisant.

N’hésitez jamais à partager avec nos services techniques ou les membres de l’équipe municipale vos regards sur ces sujets. Ils nous tiennent particulièrement à cœur !

 

Catégorie :