frnlendeites

Interview de M. Mouraud, notre nouveau boulanger

Notre nouveau boulanger, Rodolphe Mouraud et son épouse Sandrine se sont installés à Fleurines le 13 avril dernier. Nous sommes heureux de les accueillir puisqu’ils vont continuer à faire vivre notre boulangerie au cœur du village et perpétuer une tradition de qualité. Nous leur consacrons cette page afin que vous puissiez mieux les connaître ainsi que leur équipe.

12201

Sandrine et Rodolphe Mouraud, les nouveaux propriétaires de la boulangerie

Bonjour M. Mouraud, depuis quand exercez-vous ce métier ?
J’ai 51 ans, je suis originaire de Seine-et-Marne et j’exerce ce métier depuis l’âge de 13 ans. On peut dire que c’est une vocation. Mon épouse fut apprentie boulangère à l’âge de 15 ans. J’ai exercé à Crépy-en-Valois, Verberie et Longueuil-Sainte-Marie. L’établissement de Fleurines est ma quatrième boulangerie.

Votre installation à Fleurines est-elle un choix ou le fruit du hasard ?
Notre installation à Fleurines est un choix. C’est ma dernière affaire, vu mon âge, je compte rester à Fleurines au moins dix ans (jusqu’à la retraite). C’est une belle affaire, je souhaitais un village et Fleurines s’est imposé comme une évidence. Je connaissais l’ancien propriétaire. Quand j’ai vendu ma boulangerie de Longueil-Sainte-Marie, j’ai travaillé avec M. Collery à St-Martin-Longueau où il possédait un magasin semblable à celui-ci. Il a donc pu me transmettre son savoir-faire et j’ai pu répéter assez rapidement ce qu’il faisait à Fleurines. C’était important pour moi de travailler avec l’ancien propriétaire afin de conserver cette tradition artisanale. Par la suite, je souhaite former des jeunes au vrais métiers de boulanger et pâtissier afin de perpétuer ce savoir-faire. Au cours de ma carrière, j’ai déjà formé 46 apprentis.

Quelles sont vos premières impressions sur Fleurines et les Fleurinois ?
Nous sommes très heureux d’être à Fleurines et de tenir cette boulangerie très bien placée et d’avoir une belle clientèle. En juillet, nous emménagerons à Verneuil-en- Halatte dans notre nouvelle maison. Les Fleurinois nous ont réservé un bon accueil même si certains clients pensent que la qualité a changé alors que ce sont les mêmes produits, les mêmes fournisseurs et les mêmes techniques. Ce qui nous a surpris, c’est le nombre d’appels téléphoniques (environ 200 par jour !). La messagerie est vite pleine à ce rythme ! On ne peut pas décrocher quand il y a du monde et que les gens attendent dehors. Cela nous est parfois reproché, il est donc préférable d’appeler tôt le matin ou en dehors des heures d’affluence.

Combien avez-vous d’employés ? Pouvez-vous nous présenter votre équipe ?

122

Rodolphe et Sandrine avec une partie de leur équipe : François, Vincent, Amélie, Frédéric, Tanguy et Séverine.

J’ai actuellement 10 employés sans compter mon épouse. Il y a un mélange d’anciens et de nouveaux. Les emplois se répartissent ainsi :
- quatre vendeuses : Sandrine (mon épouse). Valérie qui était déjà là et deux nouvelles : Justine et Séverine.
- un tourier, François, présent depuis le début. C’est lui qui fait toutes les pâtes (feuilletées, levées, sucrées, sablées...) et la viennoiserie.
- deux boulangers : Tanguy et Frédéric qui vient d’arriver.
- deux pâtissiers : Amélie (ancienne) et moi-même.
- un employé à la sandwicherie : Vincent arrivé depuis peu.
C’est une belle équipe mais il manque encore quelqu’un. Pour ma part, je suis là de 2h00 du matin à 18h00, il est important de tout mettre bien en place au début.

122Valérie Boulangerie

Valérie, fidèle à son poste depuis des années !

En ce qui concerne les ingrédients qui composent vos produits, faites-vous appel à des producteurs locaux ?
La qualité des matières premières est identique à celle de l’ancienne boulangerie. J’ai d’ailleurs rarement vu une boulangerie utiliser des produits de cette qualité (beurre, œufs, lait entier…). Nous n’utilisons aucune poudre. Les produits sont locaux. Le miel vient d’un producteur de l’Oise. J’aimerais prendre contact avec celui de Fleurines. La vanille est la vraie gousse de vanille de Madagascar. Les fruits proviennent des Halles du Grenier à Sel de Compiègne qui livrent tous les matins. Ses fraises sont locales, cultivées dans une ferme de l’Oise. Tous les produits sont Français et tout est fabriqué à la boulangerie. Les viennoiseries sont faites chaque jour. Les chocolats et les pralinés proviennent exclusivement de chez Valrhona dont la qualité est exceptionnelle (https://fr.wikipedia.org/wiki/Valrhona).Quelques pains spéciaux bios sont également à la vente.

Allez-vous proposer des nouveautés ?
J’ai déjà créé des glaces maison qui ont un succès phénoménal ! Quand il reste des fruits, nous fabriquons aussi des « M. freeze ». Au niveau pâtisserie, nous proposons des « fingers », petits gâteaux en longueur dans une barquette à différents parfums et une nouveauté : les cakes, citron – orange -noisette.

Merci M. Mouraud, tous nos vœux de bienvenue et de réussite !

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. tel : 03 44 54 12 68

Horaires de la boulangerie :
- Du mardi au samedi de 7h00 à 19h30
- Le dimanche : de 7h00 à 13h00
Fermé le lundi

 

Catégorie :